Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 29 août 2013


La Communauté de Communes du Pays de Massiac lance les travaux de renaturation de l’Alagnonnette dans Massiac.

 

 

Ces travaux réalisés par la Communauté de Communes du Pays de Massiac s’inscrivent dans le programme « Restauration des berges de l’Alagnon et de ses affluents » du Contrat Territorial Alagnon porté par le SIGAL. Ils font suite au chantier mené en 2012 par le SIGAL pour restaurer la libre circulation des poissons dans l’Alagnonette.

 

La partie de ce cours d’eau notamment située au niveau de la place du Foirail à Massiac, a longtemps fait l’objet de curage pour prévenir tout risque d’inondation et ses deux rives ont été emmurées. Le résultat de cette artificialisation est une perturbation de son fonctionnement : dès l’arrivée des beaux jours, l’eau se réchauffe, le développement des algues explose et le cours d’eau se tarit rapidement.

 

 

Le but des travaux est donc de réduire la largeur du lit à l’étiage en concentrant les écoulements et en leurs redonnant un peu de sinuosité. Pour cela, 10 épis déflecteurs, 30 blocs, 30 mètres de génie végétal et 700 plantes semi aquatiques (type : iris des marais) vont être mise en place.

 

 

La végétalisation des berges va permettre d’augmenter leur maintien, d’apporter de l’ombrage, une autoépuration des eaux et une amélioration paysagère du site. Bien sûr tout cela intègre les contraintes d'espace et de hauteur d'eau qu'impose la traversée de la zone urbanisée de Massiac.

 

 

 

 

 

 

La réunion de lancement des travaux a eu lieu le mardi 6 août sur la place du Foirail en présence notamment de Mme Labidoire (directrice de la Communauté de Communes du Pays de Massiac), M Destannes (Maire de Massiac), M Chalier (agent de développement à la FDAAPPMA 15), M Nava (président de l’association de pêche locale), de M Rat (entreprise ETREN) et de M Barry (technicien du SIGAL).

 

La renaturation a débuté par la pose des blocs le 6 et 7 août et elle finira par la végétalisation des berges à la mi-septembre.

 

 

 

 

Ces travaux faisant suite à la réalisation de la passe à poissons, un suivi du nombre de frayères à truites est effectué depuis 2011 par la fédération de pêche. La passe a permis une augmentation du nombre de zones de reproduction (35 en 2012 contre 3 en 2011). M Chalier de la FDAAPPMA du Cantal attend beaucoup de ces aménagements : « la diversification de l’Alagnonnette ne peut être que bénéfique pour les truites, elle augmente fortement les potentialités du cours d’eau. Les truites de l’Alagnon trouveront ici les conditions nécessaires à leur reproduction cela se verra lors du suivi 2013… »

 

 

Le montant de ces travaux représente une enveloppe de près de 7 000 euros TTC. La Communauté de Communes s’est engagée financièrement dans cette démarche avec le soutien financier (environ 80%) des  partenaires que sont l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne, le Conseil régional d'Auvergne, le Conseil général du Cantal et le monde associatif de la pêche.

 

Contact : SIGAL au 04.71.23.07.11 ou alagnon.tech@orange.fr