Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 28 juillet 2017


Signature du Contrat Territorial Alagnon 2017-2022 !

 

 

Le lundi 24 juillet 2017, les 24 signataires se sont retrouvés à Charmensac, petit village perché sur les flancs de la vallée de l’Alagnon cantalienne, pour signer le Contrat Territorial Alagnon 2017-2022.

 

 

 

Michel DESTANNES, Président du SIGAL, Jean-Pierre MORVAN, directeur de la délégation Allier Loire amont et Bernard Delcros, Président de Hautes-Terres Communauté et Sénateur du Cantal, étaient au cœur de cette cérémonie.

 

Originalité, ce contrat est aussi le premier Contrat Territorial (outil Agence de l’Eau) ET Vert et Bleu (outil Région) de la nouvelle Région Auvergne Rhônes Alpes !

 

 

 

 

 

 

 

« JP.Morvan, directeur de délégation de l’AE, souligne l’exemplarité du SIGAL et souhaite de réels résultats sur le bon état »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« M.Destannes, Président du SIGAL réaffirme les 3 mots clés de ce contrat : Continuité – Solidarité – Action »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« B.Delcros constate la prise de conscience après une période de banalisation de la ressource en eau »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Constats – Enjeux

 

Après un Contrat Rivière 2001-2007 puis un Contrat Territorial 2011-2016, trois arguments forts ont appuyé ce troisième engagement contractuel :

 

  • Seules 57 % des masses d’eau présentent à ce jour un respect du bon état alors que l’objectif 2021 du SDAGE sur le territoire de l’Alagnon est de 85%
  • Le maintien du bon état est très aléatoire sur certaines masses d’eau où le probable déficit hydrologique à venir pourrait rendre plus impactantes les pressions actuelles
  • En l’absence de traduction opérationnelle via un Contrat, une très importante partie de la déclinaison des ambitions du SAGE et du SDAGE ne pourra être abordée, compromettant fortement l’atteinte des objectifs.

 

 

 

 

Objectifs généraux

 

Sur 14 masses d’eau :

  • Améliorer d’une classe de qualité les 2 masses d’eaux concernant l’axe Alagnon
  • Maintenir la classe de qualité « bonne » ou « très bonne » sur celles concernées (8)
  • Améliorer la qualité générale (sans toutefois parvenir à améliorer d’une classe) sur les 4 autres

 

Le programme des actions est priorisé sur les 12 masses d’eau à objectifs 2015 et 2021, et les efforts sont ciblés sur la levée des pressions « qualité des eaux » et « morphologie ».

Le coût prévisionnel total du contrat s’élève à plus de 3,7 millions d’euros sur cinq ans. A titre indicatif, le montant prévisionnel global des aides de l’agence est estimé à 2 168 457 €.

 

 

 

 

Un travail multipartenarial

 

 

 

 

 

Le Contrat Territorial Alagnon c’est un porteur, le SIGAL et 24 signataires (voir page de garde du contrat) de nature différentes (collectivités, associations, chambres consulaires), aux champs d’actions complémentaires, partageant des objectifs communs d’amélioration de la qualité des milieux aquatiques engageant leur responsabilité dans un cadre technicofinancier (voir ci-dessous).

 

 

 

« une démarche largement multipartenariale ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des objectifs chiffrés en termes de résultats

 

Epuration des eaux usées domestiques par les collectivités :

 

  • ramener à « faible » l’impact des 6 plus grosses installations sur le Cantal (Le Lioran ; Laveissière ; Murat ; Neussargues ; Allanche ; Massiac)
  • diminuer de 1/3 le nombre d’agglomérations impactant le milieu (56 -> 38)
  • diminuer l’apport de phosphore de 50% et de matière organique (DBO5) de 28%

 

                                                           Par       des travaux sur les stations d’épuration

                                                                        des travaux sur les réseaux

                                                                        l’amélioration de la gestion (structuration)

                                                                      

Pollutions diffuses d’origine agricole :

 

  • atteindre 20% des exploitations en « bio »
  • faire évoluer les pratiques chez ¼ des agriculteurs diagnostiqués

 

                                                           Par       l’acquisition de connaissance (pratiques, filières, …)

                                                                       des formations collectives

                                                                       de l’accompagnement individuel

                                                                       des aides à l’investissement matériel

 

Berges / lit / ripisylve :

 

  • améliorer la qualité des berges sur 75km de linéaire dégradé

 

                                                           Par       des travaux (déchets, coupe, …) sur 110 km de cours d’eau

                                                                       la mise en défens (clôtures) sur 60 km

 

Zones humides :

 

  • préserver voire restaurer ces milieux

 

                                                           Par       le conseil gratuit aux exploitants sur 300 ha de zones humides

                                                                       des travaux et/ou primes aux bonnes pratiques sur 250 ha

                                                                      

Continuité écologique :

 

  • rendre accessible les rivières aux poissons migrateurs
  • permettre le retour du saumon sur le haut Alagnon par le doublement du linéaire fréquenté (34 -> 68km)

 

                                                           Par       l’aménagement de 2/3 des barrages et seuils (68 -> 20)

 

Communication / sensibilisation :

 

  • expliquer les enjeux du territoire notamment aux plus jeunes mais aussi au grand public, aux élus, …

 

                                                           Par       le développement d’outils de communication communs entre acteurs (site internet, expositions,brochures,  évènementiels, animations scolaires, panneaux, 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« une assemblée intéressée et attentive »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une cérémonie dans la simplicité et la convivialité

 

 

Après une présentation en salle devant une centaine de personnes et des prises de paroles reflétant ambition, responsabilité et volontarisme, les personnes présentes ont partagé un aligot préparé sur place par le sympathique comité des fêtes de Charmensac.