Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 5 novembre 2019


Retour sur les travaux 2018 de préservation des zones humides

Parce que les zones humides ont été déclarées d'intérêt majeur pour la gestion de la ressource en eau du territoire, le SIGAL travaille en lien étroit avec le Conservatoire d'Espaces Naturels d'Auvergne et les exploitants pour mettre en place des aménagements agro-pastoraux visant à les préserver. En effet, à certains endroits, le pâturage peut causer des dégâts importants sur la qualité de l'eau et la biodiversité, par la destruction de berges, la mise en suspension de matières organiques ou encore l'apport de nutriments en trop grande quantité. 

 

 

En 2018, ces travaux ont été lancés sur les parcelles de 5 exploitants répartis sur les communes de Neussargues en Pinatelle, Allanche, Pradiers et Murat. Ces aménagements ont pour objectifs d'améliorer l'téta des berges sur les petits ruisseaux de tête de bassin, préserver les richesses écologiques et paysagères des zones humides, réduire les impacts du piétinement du bétail sur la qualité de l'eau et des habitats, mais également améliorer l'exploitation des parcelles et assurer la sécurité du bétail. Tout le monde s'y retrouve ! 

 

 

Les travaux ont commencé à l'été 2018 et se sont poursuivis jusqu'à l'été 2019. Au total : 

- 2540 mètres linéaires d'écoulements mis en défens 

- 11 passages à gué et points de franchissement réalisées

- 14 points d'abreuvement crées ou améliorés 

Ce sont environ 85 hectares de zones humides qui ont pu être préservées ! 

 

 

Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du Contrat territorial Vert et Bleu Alagnon, avec le soutien financier de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.