Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 29 novembre 2018


Retour sur les animations agricoles du mois de novembre 2018

Le mois de novembre 2018 fut riche en animations sur le volet pollutions diffuses du Contrat Territorial Vert et Bleu Alagnon. Proposées par 6 partenaires du monde agricole, l’objectif était commun : proposer et démontrer l’efficacité de pratiques moins consommatrices d’intrants et donc plus respectueuses de la qualité de l’eau. Au total, chacune de ces 4 journées techniques ont réuni une dizaine de participants. 

 

 

Gestion durable des haies : une source d’autonomie

Le mercredi 7 novembre, sur l’exploitation du GAEC Berthéol, la Mission Haies Auvergne et la Fédération régionale des CUMA ont présenté les nombreux atouts d’une gestion durable des haies sur l’exploitation : abri des animaux au pâturage (gain de productivité), meilleure résistance des prairies et cultures à la sécheresse, production de biomasse, … A la suite des présentations, les participants ont pu assister à une démonstration de matériels permettant la gestion des haies : un grappin-coupeur monté sur chargeur télescopique, et la déchiqueteuse de la CUMA des 2 Rochers pour produire de la plaquette. Cette plaquette sera utilisée en litière pour les vaches Salers du GAEC Berthéol. Résultats à suivre…

 

 

 

 

 

 

Gérer les effluents : une valeur pour l’exploitation, et une source de réduction des intrants

 


Le jeudi 8 novembre, la Chambre d’agriculture du Cantal et la FDCUMA 15 présentaient au GAEC Alary les intérêts d’une bonne gestion des effluents d’élevage, que ce soit pour l’exploitation (valeur fertilisante pour les parcelles) ou pour la qualité de l’eau (moins d’azote dans les cours d’eau). C’était aussi l’occasion de présenter le matériel d’épandage utilisé par la CUMA de La Coste : une tonne à lisier de 20 m3 équipée d’une rampe à pendillards. Un matériel qui a l’avantage d’améliorer la répartition de l’épandage, et de  réduire les pertes par volatilisation (odeurs, particules fines).

 

 

 

 

Désherbage mécanique : des outils à développer


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 14 novembre et le 22 novembre, deux animations organisées par Haute-Loire Bio, la FRCUMA Auvergne-Rhône-Alpes et la Chambre d’agriculture de Haute-Loire concernaient plus précisément le désherbage mécanique des cultures. David ROY, conseiller à Agrobio 35, intervenait le 14 à Autrac sur les différentes techniques permettant de limiter les adventices, que ce soit sur les cultures d’hiver ou de printemps. Herse étrille, bineuse, houe rotative et roto-étrille présentent des avantages complémentaires en fonction de leur utilisation. Le 22 novembre à Grenier-Montgon ont été présentés les résultats de l’essai conduit au GAEC des Marmottes : en comparaison du désherbage chimique, l’utilisation d’outils mécaniques se révèle tout à fait efficace, au niveau technique comme économique. Ces premiers résultats ne peuvent suffire à conclure sur les outils, cependant l’utilisation de la roto-étrille semble prometteuse.