Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 23 novembre 2018


Fin des travaux de rétablissement de la continuité écologique à Pradiers

Le pont busé en travers de l’Allanche à Pradiers était jugé non-conforme vis-à-vis de la continuité écologique (voir article précédent : http://www.alagnon-sigal.fr/travaux-pon-pradiers/). Sa hauteur de chute était trop importante, et les buses trop longues (plus de 5 mètres) engendraient une accélération du débit, avec une lame d’eau trop faible. Difficile dans ces conditions de permettre la montaison de la plupart des espèces, notamment la Truite fario.

 

Pont busé sur l'Allanche avant travaux (2017)

 

Sur proposition du SIGAL, la commune de Pradiers, propriétaire de l’ouvrage, a décidé de se mettre en conformité avec le Code de l’Environnement (article L. 214 – 17) et de le remplacer par un pont à fond libre plus facile d’entretien, tout en garantissant aux exploitants l’accès à leurs parcelles.

 

 

 

Les travaux se sont déroulés en plusieurs étapes sur 2 mois environ. Après la réalisation d’une pêche de sauvetage par la Fédération de Pêche du Cantal début septembre 2018, l’ouvrage existant a été supprimé. A la suite de la mise en place d’un batardeau et les terrassements nécessaires, l’entreprise a réalisé les piles de pont et mis en place les enrochements à l’amont et à l’aval, puis le platelage bois et les fers composant le tablier de l’ouvrage, avec une rembarde de sécurité. Ces travaux sont terminés depuis mi-novembre 2018.

 

Pont à fond libre après travaux (novembre 2018)


 

Le SIGAL a accompagné la commune maître d’ouvrage tout au long du projet, depuis la consultation des entreprises et les demandes de financements, et a suivi régulièrement les travaux jusqu’à leur fin. Ce projet a été financé par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne à 80 %, et par des fonds du monde de la pêche (Fédérations Nationale et Départementale de Pêche, AAPPMA d’Allanche).