Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 28 octobre 2019


Retour sur la remise des prix du Concours Prairies Fleuries Alagnon 2019

Ce samedi 26 octobre 2019 était placé sous le signe de la célébration des produits du terroir à Massiac avec la tenue de la traditionnelle Foire aux Pommes des Palhàs. L’odeur de pommes chaudes a envahi les rues, et les prairies naturelles du bassin de l’Alagnon ont été mises à l’honneur comme un élément indispensable des produits emblématiques de nos terroirs dans le respect de la qualité de l’eau et de la biodiversité.

 

Ci-contre : les lauréats du Concours Prairies Fleuries lors de la remise des prix aux Palhàs

 

 

 

 

 

 

La conférence de Sophie Hulin du Pôle Fromager AOP Massif Central sur les liens entre qualité des produits et prairies naturelles du Massif Central, a réuni une vingtaine de personnes très intéressées. L’occasion de rappeler à tous les participants, grand public, agriculteurs, élus et techniciens des collectivités que le Massif Central est la plus grande prairie d’Europe, que cette prairie est un atout, un potentiel de haute valeur ajoutée insuffisamment exploité et valorisé par les acteurs du territoire. Que les caractéristiques des produits issus de ce terroir (saveur, texture, couleur,…) sont intimement liés à l’alimentation des animaux, à commencer par la prairie naturelle. Et que cette prairie, héritage multiséculaire de savoirs paysans, est la clé dans la démarcation de notre territoire et de ses produits. C’est bien la diversité floristique qui apporte une plus-value unique, elle est propre aux conditions pédo-climatiques et aux savoir-faire locaux, elle fait part d’un niveau élevé de biodiversité, et correspond aux attentes actuelles et émergentes de la société.

 

Les échanges se sont poursuivis jusque tard dans l’après-midi, avec une dégustation de fromages issus des production de certains participants au Concours Prairies Fleuries 2019 (Salers Tradition du GAEC Delorme à Joursac, Bleu d’Auvergne fermier du GAEC de la Grange de la Haute vallée à Albepierre).

 

 

 

 

 

A la suite de l’inauguration de la Foire aux Pommes à 16h, il y avait du monde près du pressoir pour assister à la remise des prix du Concours Prairies Fleuries 2019 ! Michel Destannes a rappelé brièvement l’origine de l’organisation de ce concours par le SIGAL en partenariat avec l’AOP Cantal et le Pôle fromager AOP Massif-Central. Puis Mathieu Douet, agriculteur à Rézentières et 3ème lauréat du Concours 2018, président du Jury 2019, a présenté le Palmarès 2019 :

 

 

1er prix : Nicolas Dezendre, GAEC de la Tour aux Vents à Laurie (photo @Puy d'Images)

2ème prix : Eric Védrines, EARL des Roses, à Molèdes

3ème prix : Daniel Salsac, à Ferrières Saint-Mary

 

 

 

 

 

 

Le président du jury a également tenu à féliciter les autres candidats : Pierre-Jean Beaufort du GAEC des Vents, Alain André de l’EARL la Grange de la haute Vallée, Romain Ponsonnaille, Jean-François Merle du GAEC Elevage Merle, Géraud et Gilbert du GAEC Delorme. Tous les participants sont repartis avec un lot composé d’un panier garni de produits locaux, préparé par Talents d’Ici, la typologie des prairies AOP Massif Central et le livre « Fromages d’Auvergne – Une histoire d’hommes et de femmes » de Pierre SOISSONS offerts par le Pôle Fromager, et un assortiment d’articles AOP Cantal distribué par le CIF.

 

 

 

Le SIGAL tient à remercier le Comité Interprofessionnel des Fromages (CIF) et le Pôle Fromager pour leur appui technique et logistique, les membres du jury 2019, le Crédit Agricole qui verse un chèque de 300 € au gagnant, ainsi que l’ensemble des partenaires financiers dont le soutien a permis l’organisation de cet évènement (Agence de l’Eau Loire Bretagne, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Conseil Département du Cantal).

 

 

Quelles suites à ce Concours Prairies Fleuries ? 

Si ce concours permet de valoriser les prairies aux yeux des acteurs du territoire, il est aujourd’hui indispensable de poursuivre le travail sur le terrain avec des actions concrètes. Plusieurs projets ont donc été montés par le SIGAL et ses partenaires sur ce sujet. Un projet sur les atouts, le renouvellement et l’implantation de prairies naturelles en collaboration avec Hautes-Terres Communauté et Saint-Flour Communauté verra le jour en 2020. Des diagnostics multifonctionnels des prairies naturelles (DIAMs) seront également proposés aux éleveurs avec la Chambre d’Agriculture du Cantal et le CIF. Et à terme, pourquoi pas, l’émergence d’un produit à hautes valeurs ajoutées économique, sociale et environnementale ?