Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 28 septembre 2015


Reconquête de la continuité piscicole de l’Allanche en cours…

 

Les cours d’eau sont régulièrement entravés d’ouvrages transversaux (seuils et barrages) qui peuvent poursuivre différents objectifs (production d’énergie, irrigation, …).

 

Ces installations ont un effet négatif sur les populations piscicoles car ils créent des barrières physiques qui limitent le déplacement.

 

Ceci peut être particulièrement critique pendant certaines périodes de l’année comme en phase de reproduction où les poissons ont besoin de se déplacer pour atteindre les zones propices à une reproduction de qualité.

 

 

La commune de Neussargues-Moissac avait protégé par des blocs d’enrochement une conduite d’adduction en eau potable qui traversait la rivière Allanche.

 

Cette protection a créé une chute d’eau difficilement franchissable par les poissons. Or, depuis 2012, la réglementation* impose aux propriétaires de tels ouvrages de mettre en œuvre les travaux nécessaires pour rétablir le franchissement piscicole.

 

 

Le Syndicat Interdépartemental de Gestion de l’Alagnon (SIGAL) a assisté la commune pour monter un projet qui permette de pérenniser la conduite d’eau potable tout en se passant d’un seuil. La solution choisie est de créer un nouveau tracé de la conduite en dessous du lit de la rivière par une technique dite de « forage dirigé ».

 

Le seuil, devenu inutile, est alors détruit. En parallèle, le petit ruisseau qui se jette dans l’Allanche sur ce point, le ruisseau de Rechaydrat, sera reprofilé pour que les poissons puissent aussi le coloniser facilement.

 

 

 

Le SIGAL a ainsi élaboré sur ces bases le cahier des charges entreprises, les dossiers règlementaires et les dossiers de financement.

Le coût total s’élève à 41.000 € dont 70% pris en charge par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et 10% par la Fédération de pêche et l’association de pêche de Murat.

 

 

 

Les travaux ont débuté le 22 septembre, ils dureront deux à trois semaines, soit juste avant la remontée des géniteurs de truite fario qui vont engager leur reproduction !

 

 

 

. * Arrêté du 10 juillet 2012 portant sur la liste 2 des cours d’eau, tronçons de cours d’eau ou canaux classés au titre de l’article L. 214-17 du code de l’environnement du bassin Loire-Bretagne