Print Friendly
FavoriteLoading

Qu’est-ce que c’est ?

 

 

 

 

Quels enjeux ?

 

le BaveAfin de poursuivre la dynamique des actions entamées sur le bassin versant pendant le Contrat de Rivière Alagnon 2001-2007 et pour répondre aux objectifs de qualité du Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin Loire-Bretagne et de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau, concernant l'atteinte ou le maintien du bon état écologique des masses d'eau, un Contrat Territorial a été signé pour cinq ans.

 

Porté par le SIGAL, ce programme concerne l'ensemble du bassin versant de l'Alagnon et regroupe diverses thématiques (continuité écologique, zones humides, qualité de l'eau,…).

 

 

 

 

 

Par qui ?

 

signature du contrat territorialLe contrat territorial 2011-2015 est un accord technique et financier entre :

  • Le SIGAL (porteur de projet)
  • Les établissements de coopération intercommunale : les huit communautés de communes adhérentes au SIGAL et le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Loire et de ses affluents de Haute-Loire (SICALA)
  • Les partenaires institutionnels et financiers : L’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, la Région Auvergne, Les trois Conseils Généraux, les Fédérations de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques du Cantal et de la Haute-Loire

 

 

 

 

Comment ?

 

Ce contrat a pour objectif d’améliorer la qualité de la ressource en eau et des milieux aquatiques sur le bassin-versant de l’Alagnon et ses affluents.

 

Cela passe par la réalisation d’actions pour rétablir la fonctionnalité des milieux aquatiques en agissant sur la morphologie des cours d’eau (berges, lit, ripisylve, continuité écologique) en améliorant la qualité des eaux (macropolluants, nitrates, phosphore) et en préservant les zones humides.

 

Plusieurs thématiques ont ainsi été définies :

  • Améliorer la qualité de l’eau en luttant contre la pollution domestique ;
  • Reconquérir l’équilibre morphologique des cours d’eau par la restauration de la continuité écologique et l’entretien et la restauration des berges ;
  • Préserver les zones humides de têtes de bassin ;
  • Informer, communiquer et sensibiliser l’ensemble des acteurs (scolaires, grand public, usagers, etc.).

 

reception passe à poisson sur la Sianne