Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 29 octobre 2020


Retour sur les animations agricoles de l’automne 2020

Malgré les circonstances particulières de cette année 2020, le SIGAL et ses partenaires* ont proposé 3 journées collectives autour des thématiques phares agricoles du Contrat Territorial Vert et Bleu Alagnon :

 

 

 

  • Le 8 septembre à Laurie (15) : une journée sur les multiples intérêts des prairies naturelles, au GAEC de la Tour aux Vents. Plus de trente participants, et des interventions de qualité dont on retiendra en particulier le rôle économique des prairies naturelles au travers de la valeur ajoutée (filières qualité, AOP, …) qui peut être évaluée grâce aux DIAM, les Diagnostics Multifonctionnels des prairies. L’autonomie était aussi à l’honneur, avec des observations de terrain sur le rôle des haies quant à la rétention de l’eau sur les parcelles, la lutte contre les ravageurs ou encore la production de litière plaquette.

 

 

 

 

 

 

  • Le 23 septembre à Rézentières (15) : Plus d’une trentaine de participants sont venus s’intéresser aux couverts végétaux estivaux qui ont démontré, de manière différente selon les mélanges, leur capacité à développer de la biomasse et donc des fourrages sans apports de fertilisants supplémentaires, contribuant à réduire les transferts d’azote vers les milieux aquatiques. Les intérêts des haies en contexte de Margeride ont aussi été développés, en particulier le rôle de brise-vent, qui n’est vraiment efficace qu’avec des essences feuillues ! La demi-journée se terminait avec la démonstration de certaines techniques et matériels permettant de réduire les intrants : déchaumeur et pratique du faux-semis, herse étrille avec semoir embarqué pour l’implantation des couverts, ou encore semoir multi-graines.

 

 

 

 

 

 

  • Le 23 octobre dernier, à Saint-Beauzire et Espalem (43) : 25 participants ont échangé autour des techniques permettant de gérer l’enherbement des cultures. Le désherbage mécanique, testé depuis 3 ans sur des parcelles de maïs fourrage au GAEC des Marmottes II, a fait ses preuves y compris économiques : deux passages d’outils mécaniques en bonnes conditions ne coûtent pas plus cher et sont aussi efficaces qu’un passage chimique ! La gestion des adventices renvoie à des problématiques bien plus larges et tout aussi passionnantes : observation et amélioration des sols, gestion des rotations avec l’introduction d’une diversité de cultures, rôle des variétés, structuration des filières, rôle du collectif dans le changement de pratiques …

 

 

 

 

Un grand merci à toutes les structures et personnes qui se sont investies dans l’organisation de ces journées techniques, leur format est appelé à se renouveler en 2021, en espérant un contexte sanitaire plus favorable !

 

*Chambre d’agriculture du Cantal, Chambre d’agriculture de la Haute-Loire, FDCUMA du Cantal, FDCUMA de la Haute-Loire, FRCUMA Auvergne-Rhône-Alpes, Haute-Loire Bio, Bio 63, Cant’Adear, Mission Haies Auvergne-Rhône-Alpes.