Print Friendly
FavoriteLoading

Publié le 15 février 2020


Des aides pour l’acquisition de matériels plus favorables à la qualité de l’eau – avant le 31 mars 2020 !

Changer ses pratiques culturales, pourquoi pas ? C’est un travail de longue haleine, qui demande parfois des investissements spécifiques. Certains matériels peuvent bénéficier d’aides spécifiques de l’Union européenne, de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ou encore des Départements.

 

 

C’est le cas de la mesure « Soutien aux investissements liés aux changements de pratiques vers des modes de production agricole plus durables » du Programme de développement rural de l’Auvergne. En agriculture conventionnelle ou en agriculture biologique, les exploitations peuvent bénéficier d’un taux d’aide minimal de 20 %, qui peut aller jusqu’à 65 % du montant de l’investissement en fonction de différents critères (Jeune installé, zone de Montagne, etc…).

 

 

A titre d’exemple, la liste du matériel éligible aux aides de l’Agence de l’eau inclut les matériels de désherbage mécanique (herse étrille, bineuses, etc…), les matériels de destruction mécanique des couverts végétaux (rouleaux), les matériels de semis direct et semis sous couverts végétaux, les matériels de lutte biologique… A noter que sur la partie Puy-de-Dôme, le Département aide à l’implantation de cultures dérobées. 

 

 

Pour bénéficier des aides en question, en pratique :

  • Compléter un formulaire de demande d’aide, disponible sur le site des aides européennes en Auvergne-Rhône-Alpes : https://www.europe-en-auvergnerhonealpes.eu/ ;
  • Préparer les pièces à joindre au dossier, notamment : attestations propres à l’exploitation (statuts si forme sociétaire, attestation répertoire SIRENE, respect des obligations fiscales et sociales, RIB, etc…), au moins deux devis pour les matériels ou équipements visés ;
  • Envoyer le dossier à la Direction Départementale des Territoires (DDT) de son département avant le 31 mars 2020 ;

 

Attention, la programmation actuelle prend fin en 2020, les dossiers doivent donc impérativement être envoyés avant le 31 mars 2020. Les réponses sur l’attribution des aides seront connues à l’automne, après les comités de sélection et la délibération de la Commission permanente de l’assemblée régionale. Une prochaine programmation devrait voir le jour avec la nouvelle Politique agricole commune.

 

 

 

Pour toutes questions, contactez David Olagnol, animateur agro-environnement au SIGAL (voir formulaires contacts dans l'onglet équipe)